Comment fonctionnent les appareils d’aide auditive ?

123
Partager :

Comme l’indique leur nom, les appareils d’aide auditive permettent aux malentendants d’entendre le son sans faire trop d’effort. Ceux utilisés à l’ère contemporaine ne sont pas restés en marge de la technologie de pointe. Si vous désirez comprendre le fonctionnement d’un appareil auditif, lisez ce qui suit.

Connaître le rôle de chaque composante pour mieux cerner le fonctionnement d’un appareil auditif

Généralement, cinq constituants de base se retrouvent dans la plupart des appareils d’aide auditive. Plus précisément, il est question des microphones, d’une puce informatique, d’une pile, d’un amplificateur et d’un haut-parleur. L’assemblage harmonieux de ces composantes permet de connaître le fonctionnement d’un appareil auditif.

A lire également : Comment faire une gouttière havraise ?

Rôle des microphones

Le microphone a pour fonction de capter les sons environnants. Deux types de microphones sont utilisés pour le fonctionnement d’un appareil auditif. Il s’agit du modèle omnidirectionnel permettant de récupérer les sons venant de directions diverses et celui unidirectionnel. Le microphone unidirectionnel est utile pour réceptionner les bruits issus d’une seule direction donnée.

Fonctionnement de la puce informatique et de l’amplificateur

A lire en complément : Quelle est la largeur minimum pour installer un monte-escalier ?

Une fois que les sons sont captés, la puce informatique se charge de les traiter au fur et à mesure pour les renvoyer vers l’amplificateur. Ce dernier constitue d’ailleurs le cœur de votre prothèse auditive.

C’est à lui que revient la tâche de la modification et de l’amplification du signal perçu par les capteurs. Ce signal est converti sous une forme numérique au moyen d’algorithmes performants et pointilleux.

Place du haut-parleur et de la pile

Le haut-parleur ou encore l’écouteur est un dispositif chargé de conduire à l’organe du patient le son amplifié et traité. Par ailleurs, le transfert du signal se réalise en fonction du type d’appareil utilisé. Alors, la transmission peut se faire soit par un tube relié à un embout, soit par un fil d’une extrême finesse.

Selon le cas, dès que le signal parvient à l’oreille, les ondes converties en faible courant électrique prennent la direction du cerveau. C’est cet organe qui effectue le dernier traitement du signal reçu afin que celui-ci prenne un sens. Néanmoins, il faut rappeler que tout cet arsenal est alimenté par un générateur qui est généralement une pile rechargeable.

La programmation pour expliquer le fonctionnement des appareils auditifs

Diverses programmations sont possibles sur votre audioprothèse. Une fois chez le spécialiste, vous aurez droit à un appareil adapté à vos besoins ; c’est-à-dire en fonction du type et de l’intensité de la perte de l’audition.

À juste titre, il y a certaines personnes qui ont de la peine à entendre les sons graves, alors que pour d’autres ce sont des sons trop aigus. Dans cette perspective, l’audioprothésiste se charge de faire fonctionner votre appareil en fonction de vos attentes.

Partager :