Réduire les douleurs chroniques : approches et conseils de gestion

923
Partager :

Les seniors souffrent, souvent, de douleurs chroniques à cause des changements au niveau du corps. Ces personnes deviennent plus vulnérables à cause du vieillissement des muscles et du corps. Les douleurs articulaires ou la maladie articulaire tel que l’arthrose sont fréquentes. Cet article vous permet de savoir ce que sont les douleurs chroniques. Vous découvrirez aussi les différents types, les traitements pour cette maladie et les moyens pour gérer les douleurs.

Douleur chronique et ses différents types 

La douleur chronique est une douleur que subit une personne âgée au niveau physique, sociale ou morale. Cette douleur est durable et peut se prolonger à plus de 3 mois, ce qui altère la qualité de la vie de la personne concernée. Généralement, la douleur chronique est due à une blessure ou à une affection au niveau de la colonne vertébrale. Elle peut toucher les organes et les muscles. Quant aux symptômes, les plus fréquents sont la sensation de fatigue, le trouble du sommeil ou la perte d’appétit. 

A lire en complément : Un smartphone est-il adapté aux personnes seniors ?

Il existe différents types de douleurs chroniques, à savoir :

  • Les maladies cardiovasculaires ;
  • Les neuropathiques ;
  • Les douleurs au niveau de l’abdo ;
  • Les douleurs liées au cancer ;
  • Etc.

Si vous vous demandez comment réduire les douleurs chroniques, n’hésitez pas à cliquer sur ce lien.

A lire en complément : Les clés pour préserver son dynamisme et son autonomie à l'âge avancé

Approches traditionnelles pour réduire les douleurs chroniques

De nombreux médicaments permettent de traiter les douleurs chroniques. Parmi eux, les médicaments suivants sont souvent conseillés pour réduire les douleurs chroniques : les antalgiques non opiacés et opiacés. Ces traitements atténuent la douleur chez le patient. Cependant, il faut toujours consulter un médecin avant d’en prendre afin d’éviter d’éventuels effets indésirables. 

La physiothérapie est aussi un traitement qui vise à améliorer la mobilité et le bien-être du patient. Elle est recommandée pour les personnes qui souffrent des douleurs chroniques telles que la fibromyalgie ou la lombalgie. Elle peut aussi traiter les arthrites, l’AVC, le traumatisme crânien, etc. Pour réduire ces douleurs chroniques, le physiothérapeute peut conseiller différents moyens de traitement comme l’électrothérapie, l’hydrothérapie, la thermothérapie, les exercices physiques ou les massages manuels.

Approches non traditionnelles pour réduire les douleurs

Il est possible de réduire les douleurs chroniques sans prendre des médicaments. Ainsi, il est conseillé de faire de l’acupuncture. Il s’agit d’une méthode de soin, d’origine chinoise, permettant de stimuler les points précis du corps. Pour ce faire, l’acupuncteur plante des fines aiguilles à la surface de l’épiderme du patient. Le but est de calmer ou de soulager les douleurs comme la migraine, la lombalgie ou la cervicalgie. 

La méditation est également une méthode efficace pour réduire les douleurs chroniques. Elle permet de trouver aisément le sommeil, ce qui permet aux muscles de se détendre. Vous ressentirez moins la douleur au réveil. Les seniors vont aussi sentir moins d’anxiété et de solitude grâce à cette pratique. L’un de ses bienfaits est aussi de permettre aux pratiquants de rester en bonne humeur, ce qui permet de moins ressentir la douleur. 

Conseils pour gérer la douleur

Afin de gérer la douleur chronique, il faut d’abord changer de vision. Il ne faut pas se laisser décourager face à la situation. En outre, il faut se bouger en pratiquant du sport adapté au corps. Il est aussi nécessaire d’adopter une alimentation saine composée de fruits, de légumes et de poissons gras. Il existe aussi d’autres approches alternatives comme le fait de pratiquer du yoga du rire ou la phytothérapie.

Pour conclure, il existe plusieurs moyens pour réduire les douleurs chroniques. Il suffit de bien opter pour une approche adaptée ou de consulter un médecin pour avoir un traitement adéquat.

Partager :