Respect et dignité : comprendre la charte de la personne âgée

104
Partager :
Respect et dignité comprendre la charte de la personne âgée

La vieillesse est une étape de la vie qui s’accompagne d’une altération des fonctions physiques et dans certains cas des capacités mentales. Cependant, même en situation de dépendance ou d’handicap, les séniors doivent pouvoir continuer de jouir des libertés et droits et d’assumer leurs devoirs en tant que citoyens.

C’est cette problématique qui a conduit à la rédaction de la charte des droits et libertés des personnes âgées.

A découvrir également : Prévention des chutes chez les personnes âgées : conseils et astuces efficaces

Importance de réaffirmer les droits des personnes du troisième âge

Historique de la charte des personnes âgées

La charte des droits et libertés de la personne âgée dépendante a vu le jour en 1987 et a été actualisée en 2007. Cet important document a été élaboré par la Fondation nationale de la gérontologie avec l’appui du Ministère des Affaires sociales.

Elle a pour but de mettre en évidence la dignité de la personne âgée dépendante (en perte d’autonomie) et préserver ses droits.

A découvrir également : Gérer son budget en tant que senior : conseils pour faire face aux problématiques financières

Objectif général de la charte

Cette charte se présente comme un outil de réflexion collective pour tous les intervenants dans les maisons de retraite, les EHPAD. De façon générale, elle d’adresse à toutes personnes en charge d’un sénior en perte d’autonomie.

L’élaboration de ce document permet aux professionnels d’améliorer leurs pratiques et aussi de prendre conscience de la noblesse de leur mission.

Public cible de la charte

La charte des droits et libertés de la personne âgée en perte d’autonomie s’adresse en général au grand public. Il est question que chaque individu s’implique davantage dans la préservation des droits des séniors dépendants et le respect de leur dignité.

La charte insiste sur le fait qu’une personne âgée doit pouvoir choisir son mode de vie au quotidien même si elle est handicapée ou dépendante.

Respect et dignité comprendre la charte de la personne âgée

Aperçu du bien-fondé de la charte pour personnes âgées

Conservation d’une certaine autonomie

La personne âgée a des droits qui doivent être respectés et ceci qu’elle que soit son niveau de dépendance. Elle a par exemple le droit de pouvoir choisir elle-même son lieu de résidence. C’est également à la personne âgée que revient la décision du maintien à domicile ou alors de l’entrée dans un EHPAD.

Respect des choix des séniors

Les membres de la famille et les professionnels en charge de la santé des séniors doivent les informer de tous les risques éventuels de leurs choix tout en respectant leurs préférences.

Les droits des personnes âgées concernent également la vie culturelle et sociale. Les autorités doivent prendre des mesures pour faciliter les déplacements et la communication des séniors en état de dépendance.

Maintien d’un environnement familial et amical

Tout doit être mis en œuvre pour leur permettre de participer à la vie de la cité même s’ils sont victimes d’un handicap ou alors en perte d’autonomie. Le maintien des relations amicales et familiales est indispensable dans les maisons de retraite et autres établissements d’hébergement des personnes âgées.

Protection du patrimoine

La personne âgée en perte d’autonomie (ou pas) doit pouvoir être libre de disposer de son patrimoine à moins qu’une protection juridique ne s’impose. Celle-ci est très souvent mise en place pour assurer la protection de la personne âgée en situation de dépendance.

Partager :