Comment organiser une cérémonie d’hommage ?

1428
Partager :

Une cérémonie d’hommage est un moment de contemplation ou de dédicace à un individu. Elle fait parfois objet d’émotion et contribue à l’apaisement. Cependant, l’organisation d’une telle cérémonie n’est pas une chose aisée. Découvrez ici quelques étapes pour organiser une cérémonie d’hommage.

Programmez votre cérémonie d’hommage

La cérémonie d’hommage se déroule souvent dans des lieux publics ou privés selon le cas. Pour réussir cette cérémonie, il faut d’abord aller à la quête des informations fiables concernant la personne ou l’œuvre visée. Dans cette optique, il est important pour vous de discuter avec ses semblables pour avoir les mérites de sa personnalité. Il faut préciser que cette étape vous permet aussi de connaître ses défauts ainsi que les grandes étapes de sa vie.

A lire également : Les animaux thérapeutes : une source de bien-être pour les seniors

Après ces informations, vous disposez de toutes les armes pour préparer votre discours. Souvenez-vous des bons moments que vous avez partagés. Il est essentiel de remémorer les souvenirs joyeux que vous avez en commun. Votre discours doit être émotionnel afin de mettre en valeur la qualité de la personne en cause. Vous avez ainsi la possibilité de débuter par une citation ayant un lien direct avec les faits évoqués. Pa railleur, il est conseillé de poursuivre votre discours avec des anecdotes ou même une histoire personnelle. Il faut souligner qu’il est recommandé d’exprimer à la fin de votre discours le sentiment qui vous anime.

Prenez en compte les gestes symboliques

Il s’agit ici d’un geste personnalisé. Les gestes symboliques dépendent des types de cérémonie d’hommage. En effet, dans le cas d’un décès, il faut préciser que votre façon de dire au revoir à la personne décédée dépend de l’intérêt que vous portez pour elle. Chaque défunt est donc unique. Il est essentiel de retenir à cet effet que vous devez accorder ce temps pour pouvoir construire une cérémonie personnalisée.

A lire en complément : Quel est le prix d'une messe d'enterrement ?

Le jour de l’enterrement, vous avez la possibilité de débuter par un poème ou un chant pour dire au revoir dans la paix. Pour des gestes plus symboliques, vous pouvez lancer des pétales de fleurs de votre choix dès la descente du cercueil dans la tombe. Symboliquement, ces fleurs sont accompagnées des vœux pour faire voyager le défunt dans l’au-delà.

Dans le cas d’une cérémonie religieuse, il est important de savoir si le disparu aimait les fleurs. Vous devez également vous assurer des préférences et des couleurs. Vous avez le privilège d’accompagner l’événement avec des musiques et des signaux qui étaient de son goût. Cette cérémonie d’hommage présentera une tonalité spécifique. Vous pouvez, par ailleurs, procéder à des dépôts des bougies dans le but d’une offrande d’objets ou de chants. Ces gestes sont les derniers souvenirs qui amènent le défunt dans l’au-delà.

Choisissez le lieu et la date appropriés

Le choix du lieu et de la date pour une cérémonie d’hommage est crucial. Le lieu doit être choisi en fonction des préférences de la personne défunte, s’il y en a. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez opter pour un lieu qui lui correspondait ou qui avait une signification particulière à ses yeux.

Il peut s’agir d’un lieu public comme un parc, une plage ou encore un monument historique si la personne était attachée à l’histoire de son pays, par exemple. Vous devez convenir convenablement.

La date de l’événement peut aussi avoir une importance symbolique si elle rappelle un événement marquant dans la vie du défunt : sa naissance, son mariage, sa première rencontre avec ses amis proches… Sinon, vous devez trouver une date qui convient au plus grand nombre.

Si vous organisez cette cérémonie dans un temps limité • généralement moins d’une semaine après le décès -, tenez compte des engagements professionnels et personnels des invités afin qu’ils puissent se libérer aussi aisément que possible. Par contre, si vous avez quelques mois devant vous avant l’événement, il sera judicieux d’être plus flexible sur votre planning. Donc, sur ce point précis, gardez toujours en tête lorsque vous choisissez le lieu et la date que ces éléments doivent refléter les goûts et les valeurs du défunt autant que possible.

Impliquez les proches et la communauté dans la cérémonie

Une cérémonie d’hommage est souvent une occasion pour les proches, amis et membres de la communauté de partager leur peine et leur souvenir. Il faut planifier l’événement. Vous pouvez solliciter leurs avis sur le lieu, la date, le format ou encore les activités qui seront proposées.

Effectivement, il n’y a pas qu’une seule manière d’organiser une cérémonie d’hommage. Vous pouvez opter pour un moment plutôt solennel, avec des discours officiels, des chants religieux ou non-religieux si cela convient à tout le monde ; une autre option consiste en un moment plus informel où chacun peut prendre la parole s’il/elle le souhaite et partager ses souvenirs du défunt. Il peut aussi s’agir d’un mélange des deux options précédentes.

Pour encourager les proches à contribuer à la cérémonie, vous pouvez envisager de mettre en place un comité organisateur composé de membres choisis parmi eux. Ces derniers peuvent être chargés de planifier certains aspects logistiques tels que la décoration du lieu ou encore la préparation des repas.

Au-delà du cercle familial et amical restreint auquel on pense habituellement lorsqu’on évoque une cérémonie funéraire ou commémorative, il ne faut pas oublier que celle-ci peut aussi rassembler toute une communauté locale voire nationale dans certains cas, notamment lorsque le défunt était quelqu’un connu publiquement comme un élu ou une personnalité médiatique. Dans ce cas, vous pouvez envisager de communiquer largement sur la cérémonie en question :

• par voie d’affichage dans les journaux locaux et nationaux ;
• via des réseaux sociaux tels que Facebook, Instagram ou Twitter qui peuvent toucher une audience plus large.

L’organisation d’une cérémonie d’hommage ne doit pas être prise à la légère car elle peut apporter du réconfort à ceux qui sont en deuil tout en honorant le défunt. En impliquant les proches et la communauté locale (si cela convient), vous pourrez créer un moment mémorable qui reflète l’amour et l’affection portés au disparu.

Partager :