Quelle est la monnaie utilisée à Cuba ?

888
Partager :

La monnaie est un outil qui facilite les échanges, les paiements et les transactions qu’importe les circonstances. Elle détient une grande valeur aux yeux de tous. Chaque pays sur la planète a une monnaie. Il peut arriver que plusieurs pays aient la même monnaie. D’autres pays en revanche détiennent deux monnaies à l’instar de Cuba qui utilisent le peso cubain et le peso convertible.

Le peso cubain et le peso convertible

Comme vous l’avez constaté, Cuba a deux monnaies. Est-ce vraiment possible ? Évidemment que oui ! Si vous ne comprenez pas, dans ce cas l’explication suivante est faite pour vous.

Lire également : Seniors, la santé se trouve aussi dans les assiettes !

Peso cubain (CUP)

Le peso cubain est connu comme la monnaie utilisée par les locaux, c’est-à-dire le peuple cubain. Son usage date de 1857 lors de la domination espagnole. Il convient au train de vie des Cubains sachant qu’ils n’ont pas un pouvoir d’achat des plus fulgurants. C’est à cela que 1 peso cubain représente 25 pesos convertibles.

Peso convertible (CUC)

Aussi nommée le dollar cubain, le peso convertible a sans surprise une valeur égale au dollar américain. Il a fait son apparition sur le territoire cubain en 2004 suite au refus du pays concernant le dollar américain. La monnaie a servi de roue de secours aux entreprises étrangères présentes sur place. Elle est essentiellement utilisée par les touristes. Ces derniers prennent le soin lors des échanges de monnaies de bien prendre le peso convertible. Aucun local ne se sert de cette monnaie.

A lire en complément : Carte vermeil : carte de réduction pour le train à destination des retraités

Pour faire simple : 1 CUP = 25 CUC et 1 CUC = 1 $.

Cuba, le bitcoin et la cryptomonnaie

La présence d’un système à double échange est la porte ouverte pour une sérieuse inflation. C’est la raison pour laquelle Cuba a revu à la baisse les différents taux d’échange et restreint le peso convertible. Chose qui n’a bien évidemment pas plu aux États-Unis. Sans crier gare, des sanctions ont suivi. Mais est-ce pour déstabiliser Cuba ? Non loin de là ! Le pays, s’est tourné vers le bitcoin et la cryptomonnaie à la grande surprise des États-Unis. Avec un accès à internet simplifié, c’est un renouveau au pays de Fidèle Castro. En analysant de plus près la situation, cela sonne comme une volonté de Cuba d’avoir la pleine possession de ses fonds monétaires. Les institutions et acteurs de la cryptomonnaie sont la bienvenue et ont l’aval de la banque centrale. Nul ne peut prédire l’évolution de la situation dans les mois à venir. Une chose est sûre, Cuba s’est lancé dans une démarche de liberté et de souveraineté financière.

Les échanges en dollars américains à Cuba : possible ou non ?

Depuis l’instauration de l’embargo, les transactions commerciales entre les deux pays ont été fortement réglementées. Dans ce contexte, la question de savoir si les échanges en dollars américains sont possibles à Cuba est souvent posée.

Effectivement, même si le dollar américain est une devise largement acceptée dans le monde entier, il n’est pas autant utilisé qu’on pourrait le croire sur le sol cubain. Les touristes peuvent généralement utiliser des cartes bancaires pour payer leurs dépenses mais doivent s’accommoder d’un taux de change inconstant et très variable selon les endroits où ils se trouvent.

Dans un tel environnement économique complexe et instable, nombre d’étrangers cherchent encore à effectuer des transactions en dollars américains. Or, gardez bien cela à l’esprit : les paiements en dollars US ne peuvent être réalisés qu’à travers une carte bancaire émise par une banque non américaine.

Cela signifie que si vous êtes détenteur d’une carte Visa ou Mastercard fournie par une institution financière européenne ou canadienne (par exemple), vous pouvez tout à fait utiliser cette carte pour régler vos achats locaux sans avoir besoin de changer votre argent avant votre arrivée sur place.

Attention aux frais ! En fonction du type de transaction et des commissions prélevées par la banque qui a émis votre carte bleue internationale (Visa ou Mastercard), ces derniers peuvent atteindre facilement 3 % au-delà du montant total payé avec la monnaie locale cubaine.

Comment se procurer de la monnaie cubaine en tant que touriste ?

Le premier conseil à donner pour quiconque voyage à Cuba est d’anticiper sa demande de monnaie. Le plus souvent, cela signifie échanger ses devises dans un bureau de change dès l’arrivée.

Dans les aéroports, il y a des kiosques où vous pouvez effectuer une conversion. Mais attention : ces derniers ne proposent pas toujours les meilleurs taux et peuvent parfois appliquer des frais supplémentaires. Par conséquent, nous vous recommandons vivement de faire vos transactions dans des bureaux de change locaux plutôt que dans ceux situés directement sur le territoire aéroportuaire.

En ville ou en province, on trouve aussi facilement des banques ou maisons de change qui pourront vous donner satisfaction concernant votre recherche d’une monnaie locale cubaine. C’est donc ce genre d’établissements financiers qu’il faudra privilégier si l’on souhaite obtenir du CUC (convertible pesos) ou du peso cubain (CUP).

Les tarifs varient bien sûr selon le lieu où l’on se trouve et le moment où l’on fait sa transaction. Il peut être bon d’avoir recours aux services d’un convertisseur avant son départ afin de savoir quelles sont les différences entre les différents types d’échanges possibles.

Pour résumer, voici quelques conseils pratiques pour faciliter au maximum vos opérations financières durant votre séjour à Cuba :

• vérifier si votre carte bancaire fonctionne bien sur place ;
• anticiper ses besoins en monnaie cubaine avant son départ ;
• comparer les taux de change et les commissions prélevées par les bureaux de change locaux ;
• éviter d’échanger des devises à l’aéroport où ils sont souvent moins avantageux qu’en ville.

Partager :