Quel est le montant de la plus petite retraite ?

124
Partager :

Pour les travailleurs, partir à la retraite est une étape très stressante. Cela est dû au fait qu’à la retraite, la pension ne permet pas toujours de pouvoir joindre les deux bouts. Pour cela, le gouvernement a procédé à la revalorisation du statut portant sur le montant de la plus petite retraite. Découvrez-le dans les lignes à suivre.

L’ASPA

Quand on parle de retraite, deux cas différents se posent. Le premier prend en compte les personnes qui ont travaillé toute leur vie et qui ont cotisé pour une retraite paisible. Dans le second cas, il y a la catégorie des personnes n’ayant pas eu la chance de travailler continuellement et par conséquent, n’ont pas pu cotiser pour la retraite.

A découvrir également : Où vivre sa retraite en France en 2023 ?

Anciennement appelée minimum de vieillesse, l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées (ASPA) a été conçue spécialement pour aider les personnes de la seconde catégorie. En effet, les personnes n’ayant pu travailler que partiellement avant de prendre leur retraite et celles n’ayant jamais travaillé se retrouvent dans l’incapacité de cotiser.

Tout ceci les empêche de jouir d’allocation de retraite. Pour régler ce problème, l’ASPA prévoit un montant minimum de retraite pour le contribuable français. Le montant accordé auparavant était de 906,81  pour les retraités non en couple.

A lire également : Qu'est-ce qu'une maison de repos ? Tout ce qu'il faut savoir

En 2022, le gouvernement a fixé ce montant à 953,45 € (pour les personnes non en couple) et à 1480,24 € pour celles en couple.

Les conditions pour bénéficier de la plus petite retraite

Pour bénéficier du montant de la plus petite retraite, le candidat devra remplir certaines conditions indispensables. Ces dernières ont été fixées par l’autorité gouvernementale qui a régi une procédure distincte pour l’encadrement de cette allocation.

Les conditions pour les citoyens français

Les citoyens français souhaitant bénéficier de cette allocation devront respecter les conditions ci-dessous.

Respecter l’âge fixé

retraite

Le retraité souhaitant bénéficier de l’ASPA devra être âgé de 65 ans au plus ou de 60 ans pour les personnes atteintes d’invalidité. Il s’agit entre autres des handicapés, d’anciens combattants ou de personnes atteintes de toute autre invalidité.

Avoir la nationalité française

La nationalité française est requise pour les personnes voulant bénéficier de l’ASPA à leur retraite. Elles devront aussi séjourner pendant la moitié de chaque année sur le territoire français.

Respecter le sommet de ressource attribué

Pour bénéficier de cette allocation de minimum retraite, il est interdit de dépasser les montants fixés pour une personne seule ou en couple.

Les conditions pour les étrangers

Pour les étrangers résidents en France, ils devront être citoyens d’une nation de l’Union européenne ou posséder un titre de séjour de 10 ans. Ce dernier est requis pour les étrangers non européens.

Partager :