Pourquoi les séniors ne sont pas séduits par les tablettes ?

1287
Partager :

Tandis que les générations Y et Z l’utilisent fréquemment, la tablette tactile connaît un succès plus mitigé auprès des seniors. L’IPad, lancé par le groupe Apple en 2010 est, à ce jour, le modèle le plus connu. Néanmoins, en dépit de toutes les fonctionnalités qu’une tablette peut proposer et de sa praticité, elle n’a pas réussi à séduire totalement les personnes âgées. Quelles sont les raisons de ce constat ?

Les seniors ne savent pas utiliser internet

Une tablette peut s’avérer être très utile… lorsque l’on sait s’en servir !  Onze millions de français, soit 17% de la population, sont touchés par ce qu’on appelle l’illectronisme. Ce terme est utilisé pour désigner la difficulté ou même l’incapacité d’utiliser des outils informatiques par manque de connaissances sur son fonctionnement.

A découvrir également : Comment développer votre confiance en vous ?

Cependant, nous vivons dans une ère dans laquelle Internet est omniprésent, et donc dans laquelle savoir utiliser les appareils électroniques devient nécessaire notamment en ce qui concerne les démarches administratives (comme la déclaration de revenus) ou même les relations sociales. De ce fait, de nombreuses sociétés d’aide à la personne telles que Servizen ou Vivaservices, mais également des associations ou des ateliers lancés par les municipalités proposent aux seniors de les initier à l’utilisation d’un ordinateur et d’Internet. Pour les plus chanceux, les petits-enfants ou les proches qui ont beaucoup de patience feront de très bons professeurs ! Après tout, il n’y a pas d’âge pour apprendre.

Les inconvénients de la tablette

Aujourd’hui, le marché des tablettes pour séniors est vaste. La tablette est pratique, du fait de sa légèreté et son interface spécialement adaptée pour eux (grandes icones, principales fonctions mises en avant, jeux, etc…). Néanmoins, certains seniors considèrent qu’elle est très coûteuse par rapport à ce qui est proposé.

A lire aussi : Quelle est l'étape la plus difficile du GR20 ?

En effet, les prix des tablettes présentées par Quechoisir varient entre 230 et 529 euros, sans compter les éventuels frais liés à l’ajout de nouvelles fonctionnalités sur demande, telles que la 4G par exemple. Il s’agit donc d’un réel investissement, parfois même plus cher qu’un ordinateur portable. Autres inconvénients non négligeables de la tablette : la difficulté à traiter du texte et l’impossibilité d’imprimer des documents à partir de celle-ci. Cela pourrait aussi pousser le senior à opter pour un ordinateur plutôt qu’une tablette.

La peur des seniors face à la cybercriminalité

Sur Internet, personne n’est à l’abri d’une arnaque et encore moins les personnes âgées, qui sont la cible des cybercriminels en raison de leur manque de perspicacité. Les mails frauduleux tels que « Vous êtes le grand gagnant du jeu concours ! », « Cette offre expire prochainement », incitent les personnes âgées à partager leurs informations personnelles (coordonnées bancaires, adresse) avec des internautes malveillants. L’une des techniques les plus utilisées par les cybercriminels est le phishing. Face à cela, il existe de nombreuses solutions pour protéger non seulement les appareils électroniques de nos aînés des virus mais aussi leurs informations et leur permettre ainsi de naviguer de façon sécurisée sur le Web.

On peut citer par exemple McAfee, un éditeur de logiciel américain connu notamment pour son anti-virus, et son programme « Online Safety for Silver Surfers » (Sécurité en ligne pour les internautes seniors) lancé en 2014. En plus de la promotion de logiciels antivirus et de protection des données, des conseils du gouvernement français ont été partagés sur la plateforme du Gouvernement afin de protéger les internautes des cyberattaques. En raison de cette peur constante de se faire pirater, certains seniors n’osent pas utiliser Internet, ce qui peut également expliquer pourquoi ils n’utilisent pas de tablette.

Ils sont plus à l’aise avec la télévision

Parmi les différents types d’écran, on retrouve la télévision, très prisée par les séniors. D’après une étude publiée en 2019 par Nielsen, les personnes âgées sont les plus gros consommateurs d’écran, avec une moyenne de 11 heures par jour pour les plus de 60 ans. En effet, c’est leur écran de prédilection et c’est la source de divertissement et d’informations à laquelle elles sont le plus habituées.

En partant de ce constat, la société ZeeBox, par exemple, a imaginé d’en faire un support afin d’assurer directement et de façon simple l’interaction et la communication entre les seniors et leurs proches. Les familles peuvent envoyer des messages et des photos qui s’affichent à l’écran sans aucune manipulation et sans perturber leur programme. Pour les plus réticents aux nouveaux formats d’écran et à Internet, cette solution est idéale pour maintenir les relations entre les générations et garantir l’accès à l’information sans changer leurs habitudes.

Les avantages de la tablette pour les seniors

Malgré leur apparente réticence aux tablettes, il faut souligner que les seniors peuvent y trouver de nombreux avantages. La tablette peut être un outil précieux pour rester connecté avec sa famille et ses amis, même à distance. Les appels vidéo permettent ainsi des conversations en face à face avec une qualité d’image et de son satisfaisante.

Elle peut aussi aider les seniors dans leur quotidien grâce à des applications telles que les rappels de médicaments ou encore la gestion du calendrier. Elle facilite aussi l’accès aux informations sur la santé et le bien-être, notamment grâce aux applications dédiées qui proposent des conseils nutritionnels, des séances de relaxation ou encore un suivi sportif.

La tablette est un moyen pratique d’accès à Internet ainsi qu’à toutes sorties culturelles et intellectuelles (livres numériques, musées virtuels …). Les personnes âgées peuvent alors rester informées sur l’actualité ou se divertir tout en étant confortablement installées chez elles.

Certains modèles ont été spécialement conçus pour répondre aux besoins et contraintes liés au vieillissement : écran plus grand pour une meilleure lisibilité, boutons plus larges permettant une utilisation facile même si on a des problèmes d’arthrose, etc. … Ce sont autant d’avantages qui font que la tablette gagne peu à peu du terrain auprès de cette population souvent considérée comme technophobe.

Comment encourager les seniors à utiliser les tablettes

Bien que les avantages des tablettes pour les seniors soient nombreux, leur utilisation reste un défi pour la plupart d’entre eux. Voici quelques pistes pour encourager cette catégorie de population à utiliser les tablettes.

Tout d’abord, il faut proposer une formation adaptée aux besoins et aux niveaux de chacun. Les seniors ont besoin d’un accompagnement personnalisé qui prend en compte leurs aptitudes et leur rythme d’apprentissage. Il peut s’agir de cours individuels ou collectifs organisés par des associations locales ou des centres culturels.

Il faut simplifier l’utilisation des applications avec une interface claire et facilement compréhensible. Des tutoriels sous forme vidéo peuvent aussi être proposés afin de faciliter la prise en main pour ceux qui ne sont pas très à l’aise avec le maniement du numérique.

Il est aussi intéressant de proposer un choix diversifié d’applications répondant aux besoins spécifiques des seniors : jeux éducatifs, applications santé, etc. Cela permettra non seulement une pratique régulière mais aussi une utilisation plus ciblée et donc plus bénéfique.

Il faut prendre en considération le prix souvent élevé des tablettes ainsi que leur fragilité vis-à-vis des risques potentiels liés à la manipulation maladroite. Sur ce dernier point, des tarifications préférentielles peuvent être envisagées par certains opérateurs téléphoniques.

Avec ces quelques initiatives, il est possible de faciliter l’adoption des tablettes par les seniors. Il s’agit alors pour cette catégorie de découvrir un nouveau monde d’applications et de services qui peut leur permettre de rester connectés avec leurs proches tout en améliorant leur quotidien.

Partager :