Quelle aide peut-on recevoir pour l’installation d’un monte-escalier ?

1120
Partager :

Vous pouvez décider d’installer chez vous un monte-escalier si vous êtes en perte d’autonomie. Cela vous permet de vous maintenir à domicile. Le coût des équipements et de l’installation pourrait être difficile à supporter. Voici les aides que vous pourriez recevoir pour couvrir vos dépenses.

Les aides de l’Anah et l’aide de la MDPH

Plusieurs aides existent pour soulager vos dépenses après l’installation de votre monte-escalier. D’abord, il y a celle de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. À travers son aide, l’Anah encourage le maintien à domicile. Pour les équipements, elle apporte un soutien pratique et technique aux personnes dépendantes sur le plan physique. Pour bénéficier de cette aide, vos revenus modestes doivent financer à 35 % le prix du monte-escalier. Pour les revenus très modestes, le taux de pris en charge est de 50 %.

A lire aussi : Les atouts des montres connectées pour les seniors : une meilleure santé, une sécurité accrue et bien d'autres bénéfices

Quand il s’agit de la MDPH, vous devez comprendre qu’il s’agit d’une aide aux personnes à mobilité réduite qui ont un âge situé entre 20 et 60 ans. Pour cette catégorie, l’aide peut aller jusqu’à 100 % si le montant de l’installation est inférieur à 1 500 euros. Cette aide est de 50 % pour des montants supérieurs. Pour obtenir cette aide, vous devez soumettre votre dossier à la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

L’aide pour la pose de votre monte-escalier : l’aide communale

A lire en complément : Quelle est la largeur minimum pour installer un monte-escalier ?

L’autre possibilité que vous avez, c’est de profiter de l’action aux logements ou des collectivités territoriales. Les collectivités, les communes ou les départements accordent des aides financières aux séniors ou aux personnes handicapées.

Avec l’aide au logement, les salariés du privé, les préretraités et les retraités depuis moins de 5 ans peuvent ainsi espérer bénéficier d’un prêt ou d’une subvention. Dernière option : plusieurs associations sont disponibles à accompagner les séniors et les personnes handicapées avec une aide. N’hésitez pas à vous référer à elles pour obtenir une aide pour l’installation de votre monte-escalier.

Autres moyens pour obtenir une aide d’installation d’un monte-escalier

L’allocation personnalisée d’autonomie est aussi un moyen d’obtenir une aide pour l’installation de votre monte-escalier. Cette offre est réservée aux séniors de plus de 60 ans. Dans ce cas, l’APA peut vous permettre de financer une partie du monte-escalier. En fonction de vos ressources, le montant à vous accorder est déterminé.

Vous pouvez aussi obtenir une aide de la caisse de retraite principale et complémentaire. Celle-ci peut prendre en charge jusqu’à 65 % des charges de votre installation. Pour en bénéficier, vous devez fournir les informations de vos revenus et de votre situation personnelle.

La CAF peut aussi vous offrir une aide. Celle-ci est destinée aux personnes qui sont bénéficiaires des services de la caisse d’allocation familiale. Ces gens peuvent obtenir l’aide pour l’aménagement de leur domicile, notamment pour l’installation d’un monte-escalier.

Les critères d’éligibilité pour bénéficier d’une aide d’installation de monte-escalier

Si vous souhaitez bénéficier d’une aide pour l’installation de votre monte-escalier, pensez à bien comprendre les critères d’éligibilité. Ces critères varient selon le type d’aide demandée.

En général, les aides sont réservées aux personnes âgées ou handicapées qui ont besoin d’un monte-escalier pour leur sécurité et leur confort quotidien. Pour le prouver, il faudra fournir un certificat médical attestant que vous avez des difficultés à monter et descendre les escaliers.

Il existe aussi des conditions relatives à vos revenus. Effectivement, la plupart des aides financières sont destinées aux personnes ayant une situation financière modeste ou précaire. Les seuils de ressources pris en compte dépendent du dispositif utilisé pour demander l’aide.

Avant de procéder à l’installation d’un monte-escalier chez vous, renseignez-vous auprès des organismes compétents sur l’aide que vous pouvez recevoir afin de financer le coût élevé que peut représenter un tel aménagement dans votre maison ou appartement.

Comment faire une demande d’aide pour l’installation de votre monte-escalier ?

Si vous remplissez les critères d’éligibilité pour bénéficier d’une aide financière pour l’installation de votre monte-escalier, il faut savoir comment faire une demande.

Dans un premier temps, renseignez-vous auprès des organismes compétents tels que le Conseil départemental ou la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) afin de connaître les aides disponibles dans votre région. Vous pouvez aussi contacter directement les associations qui peuvent vous aider à monter votre dossier.

Une fois que vous avez identifié les dispositifs d’aide qui correspondent à vos besoins, il faut constituer un dossier complet comprenant toutes les pièces justificatives demandées. Cela peut inclure un certificat médical attestant de vos difficultés à monter et descendre les escaliers ainsi qu’une attestation sur l’honneur concernant vos revenus.

Les démarches varient selon le type d’aide demandée. Certains dispositifs nécessitent une visite chez le bénéficiaire du monte-escalier par un technicien habilité afin d’évaluer la faisabilité et le coût du projet. Faites appel aux professionnels qualifiés, notamment pour obtenir des devis précis et fiables.

Après avoir obtenu toutes ces informations utiles, envoyez votre demande en recommandé avec accusé de réception. Il faut être patient car cela peut prendre plusieurs semaines avant qu’elle soit traitée et validée.

N’oubliez pas que ces aides ne sont pas automatiques, mais qu’elles ne sont pas non plus impossibles à obtenir. Avec un peu de patience et de persévérance, vous pourrez bénéficier d’une aide financière pour faciliter votre quotidien grâce à l’installation d’un monte-escalier chez vous.

Partager :