Quelle aide peut-on recevoir pour l’installation d’un monte-escalier ?

123
Partager :

Vous pouvez décider d’installer chez vous un monte-escalier si vous êtes en perte d’autonomie. Cela vous permet de vous maintenir à domicile. Le coût des équipements et de l’installation pourrait être difficile à supporter. Voici les aides que vous pourriez recevoir pour couvrir vos dépenses.

Les aides de l’Anah et l’aide de la MDPH

Plusieurs aides existent pour soulager vos dépenses après l’installation de votre monte-escalier. D’abord, il y a celle de l’agence nationale pour l’amélioration de l’habitat. À travers son aide, l’Anah encourage le maintien à domicile. Pour les équipements, elle apporte un soutien pratique et technique aux personnes dépendantes sur le plan physique. Pour bénéficier de cette aide, vos revenus modestes doivent financer à 35 % le prix du monte-escalier. Pour les revenus très modestes, le taux de pris en charge est de 50 %.

Lire également : Comment régler mon appareil auditif ?

Quand il s’agit de la MDPH, vous devez comprendre qu’il s’agit d’une aide aux personnes à mobilité réduite qui ont un âge situé entre 20 et 60 ans. Pour cette catégorie, l’aide peut aller jusqu’à 100 % si le montant de l’installation est inférieur à 1 500 euros. Cette aide est de 50 % pour des montants supérieurs. Pour obtenir cette aide, vous devez soumettre votre dossier à la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

L’aide pour la pose de votre monte-escalier : l’aide communale

A découvrir également : Comment faire une gouttière havraise ?

L’autre possibilité que vous avez, c’est de profiter de l’action aux logements ou des collectivités territoriales. Les collectivités, les communes ou les départements accordent des aides financières aux séniors ou aux personnes handicapées.

Avec l’aide au logement, les salariés du privé, les préretraités et les retraités depuis moins de 5 ans peuvent ainsi espérer bénéficier d’un prêt ou d’une subvention. Dernière option : plusieurs associations sont disponibles à accompagner les séniors et les personnes handicapées avec une aide. N’hésitez pas à vous référer à elles pour obtenir une aide pour l’installation de votre monte-escalier.

Autres moyens pour obtenir une aide d’installation d’un monte-escalier

L’allocation personnalisée d’autonomie est aussi un moyen d’obtenir une aide pour l’installation de votre monte-escalier. Cette offre est réservée aux séniors de plus de 60 ans. Dans ce cas, l’APA peut vous permettre de financer une partie du monte-escalier. En fonction de vos ressources, le montant à vous accorder est déterminé.

Vous pouvez aussi obtenir une aide de la caisse de retraite principale et complémentaire. Celle-ci peut prendre en charge jusqu’à 65 % des charges de votre installation. Pour en bénéficier, vous devez fournir les informations de vos revenus et de votre situation personnelle.

La CAF peut aussi vous offrir une aide. Celle-ci est destinée aux personnes qui sont bénéficiaires des services de la caisse d’allocation familiale. Ces gens peuvent obtenir l’aide pour l’aménagement de leur domicile, notamment pour l’installation d’un monte-escalier.

Partager :